Fille de la ville ou fille de la campagne ?

Quoi de mieux qu’une invitation de votre meilleure amie à un barbecue dans sa jolie maison !

Si ce n’est pas le bonheur, ça y ressemble …

Moi, fille de la ville, je pars pour quelques heures à la campagne. Bon, on s’emballe pas non plus, la jolie maison est à 20 km de Paris. Ce n’est pas non plus au milieu des champs. L’air pollué de Paris est présent même à faible dose !

Une fois arrivée et installée dans le jardin avec mon verre de rosé à la main (à consommer avec modération), je me prends à rêver comme à chaque fois.
J’aimerai bien avoir une jolie maison avec un joli jardin, et puis aussi une jolie tonnelle et un joli salon de jardin et de jolis transats, sans oublier le joli potager et l’indispensable joli barbecue (et oui aujourd’hui les barbecues sont jolis !). Bien sûr, le tout dans une jolie ville avec de jolis commerces !

Et comme à chaque fois, en rentrant, éternelle discussion avec l’Homme. Et si on achetait une maison ? Et là commence la longue liste du pour et du contre. A la fin, c’est toujours la ville qui gagne ! Mais je dois reconnaître que d’année en année, de discussion en discussion, ma colonne « contre » se réduit. Allez encore quelques années et la fille de la ville se transformera en fille de la campagne.
La réflexion est en cours, à suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *